Archives de l’auteur : Vanessa

Chine : un réseau ferroviaire de 20 000 km en chantier

La Chine a pour projet d’investir plus de 400 milliards d’euros dans la construction d’une ligne de chemin de fer de plus de 20 000 km dans les 5 années à venir. Ce projet s’inscrit dans le cadre du troisième plan quinquennal qui a été adopté par le gouvernement chinois actuel le mois dernier. Ce plan sera donc mis en application pour la période allant de 2016 à 2020. Ce sont ainsi plus de 3 500 milliards de yuan qui ont été dépensés depuis 2011 pour l’activité ferroviaire en Chine. Le but de l’opération est de soutenir l’économie du pays à travers ce type de projets d’envergure, étant donné que celle-ci souffre actuellement d’un ralentissement marqué. Ce sont donc les entreprises publiques China Raiway Constuction ainsi que China Railway Group qui seront chargés de réaliser ce projet d’envergure, ce qui permettra au réseau de chemin de fer chinois d’atteindre la taille de 112 000 km au total.

Le marché des matières premières dopé grâce à cette annonce ?

Cette annonce du gouvernement chinois va très certainement être saluée par les opérateurs de trading étant donné l’impact que revêt la Chine dans l’économie mondiale. L’annonce de ce type de projet peut par exemple impacter positivement le marché des matières premières étant donné la masse de produits qui sera nécessaire d’importer en Chine afin de pouvoir réaliser ce projet.

Investir en bourse sur les matières premières peut donc être intéressant si ce type d’annonce se multiplie à l’avenir, car il est fort à parier qu’elles auront un impact positif sur les cours de matières premières telles que le cuivre ou le fer par exemple.

La bonne santé des paris sportifs

Au premier trimestre 2015, les paris sportifs continuent leur performance en matière de profits, et cela n’est pas prêt de s’arrêter. C’est lors du dernier point d’activité de l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne) qu’ont été communiqués les chiffres témoignant de la bonne santé du secteur des paris sportifs.

La croissance des paris sportifs a atteint 28% au premier semestre par rapport à la même période l’année dernière, avec 689 millions d’euros de mises au total en France. C’est en mai-juin dernier que l’activité a particulièrement bondi, en augmentant de 18%, alors que l’année dernière celle-ci avait déjà été boostée par la coupe du monde au Brésil. Les mises sur le football sont de loin les mises les plus populaires pour ce qui est des paris sportifs.

Le turf et le poker en ligne en baisse

En revanche, les activités liées aux paris hippiques ainsi qu’au poker en ligne , particulièrement le cash game, ont nettement baissé depuis l’année dernière. Le turf accuse une baisse de 3% du total des mises tandis que le volume des mises du cash game a reculé de 18%, pour tabler à 1,98 milliards d’euros. En revanche, pour les tournois de poker, le total des droits d’entrée a augmenté de 7% par rapport à l’an passé.

Le casino en ligne n’est pas en reste

S’il est bien un autre secteur qui est en train de progresser, c’est celui des casinos en ligne. Les jeux de casino attirent de plus en plus de joueurs qui désirent ainsi jouer au keno ou au blackjack depuis chez eux en toute tranquillité. Les sites en ligne profitent du déclin de l’activité terrestre des casinos, en proie à de grosses difficultés ces dernières années.

Phil Ivey

Phil Ivey est un peu le Tiger Woods du poker, l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération. Et de l’avis de nombreux professionnels, il peut encore réaliser de belles choses malgré un palmarès des plus impressionnants.

Pourtant, le parcours de ce joueur de talent a été parsemé de nombreuses embûches. Il se passionne très tôt pour le poker et  débute sous un faux nom. Au gré des défaites cuisantes qu’il accumule à cette époque, Phil apprend à jouer juste et à se contrôler, puis il passe professionnel et révèle sa véritable identité en 1997.

Phil participe pour la première fois aux World Series Of Poker en 2000 et remporte un bracelet lors du tournoi du 2500 dollars Pot Limit Omaha. Trois ans plus tard, Phil Ivey s’illustre de nouveau en remportant trois bracelets dans  trois catégories différentes. Il affronte aussi des champions d’exception et légendaires tels que Phil Hellmuth et se fait connaître comme l’une des valeurs les plus sûres du poker américain en ligne. Aujourd’hui, Phil Ivey est considéré comme le meilleur joueur de cash game au monde, et gagne plus de 10 millions de dollars par an en tant que joueur-propriétaire du Full Tilt Poker.

Les WSOP

Les World Series of Poker sont sans doute ce qui se fait de mieux en termes de tournois de poker. Le WSOP se déroule chaque année à Las Vegas aux Etats-Unis. Les WSOP se déroulent en deux temps. Les tournois mineurs voient la consécration des meilleurs joueurs issus des différents pays. Par contre, le Main Event est le tournoi de base de cette grande compétition, mais elle ne réunit que les 9 meilleurs joueurs du tournoi pour des gains pouvant atteindre des millions de dollars. Habituellement, les WSOP réunissent plus de 6000 joueurs pour un prize pool de plus de 50 millions de dollars.

Les joueurs qui parviennent à atteindre la table du Main Event doivent être prêts à placer une mise de base de 10 000 dollars, heureusement dans un casino en ligne il n’en faut pas autant. Mais à l’issue de la partie, ils remportent tous au moins 782,115 dollars ; à l’exception du champion qui rafle naturellement toutes les sommes mises en jeu. Quelques joueurs sont entrés dans la légende pour avoir remporté plusieurs bracelets au cours de ce fameux tournoi de poker. Phil Helmut par exemple en a remporté 11 au cours d’un seul WSOP. Erik Seidel et Phil Ivey en comptent au moins 8.

Règles du Poker

Le TEXAS HOLD’EM est la variante du poker la plus jouée. Il est apparu au début du 20ème Siècle et était principalement  joué au TEXAS. Ce jeu est  joué avec 52 cartes séparés en quatre sortes : les trèfles, les piques, les carreaux, les cœurs.

Au début de la partie, le donneur  «  dealer » est désigné. La désignation des joueurs est faite dans le sens des aiguilles d’une montre. Après  le donneur  bat le jeu  des 52 cartes puis le joueur à sa gauche (Small Blind) le coupe. Toutefois, le joueur peut décider de ne pas le faire.  Ce dernier est obligé de miser un ‘ half bet’ et celui à sa gauche est obligé de miser un big blind. Ensuite, deux cartes fermées sont données à chaque joueur. Ces deux cartes ne sont visibles que par le joueur qui les détient. Le premier tour d’enchères commence, les joueurs peuvent: suivre le big blind, relancer (miser plus que la mise de départ)  ou se coucher (ne pas jouer). Le tour de parole des joueurs se fait dans le sens des aiguilles d’une montre. Dans le TEXAS HOLD’EM chaque tour de  donne est suivi de tour d’enchères.

Après 3 cartes (flop)  sont distribuées ouvertement sur la table. Les joueurs parlent. 1 carte (turn) est déposée sur la table. Les joueurs parient encore. La cinquième carte (river)  est placée sur la table. Les joueurs parient une fois de plus. Le joueur qui a en sa possession la meilleure combinaison de cinq cartes possibles, soit avec ses 2 cartes fermées  et les 3 ouvertes de la table, soit avec 1 de ses cartes et  4 cartes de la table soit aucune de ses cartes avec les 5 cartes de la table,  remporte l’argent  que contient le pot central.